Accueil » Voyager Malin » Comment bien préparer son départ pour une mission humanitaire ?

Comment bien préparer son départ pour une mission humanitaire ?

Venir en aide aux victimes de guerre, redonner espoir aux habitants du tiers monde, contribuer à l’éradication de la famine, ce sont autant d’engagements que vous allez pouvoir assurer lors d’une mission humanitaire. Mais pour que ce voyage soit une réussite, il y a des préparatifs à prévoir dont nous avons listé les plus importants. 

Partir en mission humanitaire avec un mental d’acier 

Ça y est, c’est décidé, vous allez passer vos vacances dans des camps d’aide humanitaire. Et même si vous avez vos propres motivations et les raisons qui vous poussent à vous engager, vous devez toujours faire une préparation mentale. Cette étape est cruciale, car elle vous aidera à tenir et à bien réagir, peu importe les situations auxquelles vous allez faire face. Les partages d’expériences seront vos principales sources d’informations, comme ceux fournis sur ce blog. En agissant ainsi, vous en saurez plus sur la culture, les mœurs et les coutumes du pays, les langues qui y sont parlées, et il en est de même pour les religions les plus pratiquées. Ces données vous permettront de mieux prévoir les éventuels chocs culturels auxquels vous risquez d’être confronté. 

Mission humanitaire : le passeport et le visa 

Que vous partiez en Afrique, au Cambodge ou en Irak, vous aurez toujours besoin d’un passeport comme pièce d’identité. Il est impératif de vérifier la date de validation avant d’entamer les démarches pour l’octroi d’un visa auprès de l’Ambassade de votre pays d’accueil. En moyenne, il faut faire en sorte que votre passeport soit encore valide dans les 6 mois qui suivent la fin de votre séjour dans le pays concerné. Pour en savoir plus sur les spécificités du pays et les risques encourus, n’hésitez pas à consulter les sites du ministère des Affaires étrangères. Puisque vous allez partir à l’aventure, faites des photocopies de vos documents de voyage, et placez-les dans des porte-documents en plastique étanche pour mieux les protéger contre l’humidité. 

La préparation physique et sanitaire 

Parce que vous partez à l’autre bout du monde, dans une destination dont les conditions de vie sont assez rudimentaires, il vaut mieux tout organiser à l’avance. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle vous devez absolument vous faire vacciner contre les maladies particulièrement dangereuses comme la malaria et le paludisme. N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un service de vaccination internationale pour avoir la liste de vaccins indispensables pour votre destination. Pour les traitements au quotidien, une trousse médicale de premiers secours est nécessaire, en emportant entre autres du désinfectant, des calmants, des gants et des pansements. En ce qui concerne les vêtements, ils seront adaptés à la saison à laquelle vous partez, en prévoyant toujours un imperméable. Parmi les accessoires utiles pour partir dans les pays comme l’Afrique, vous avez par exemple la moustiquaire. Sans oublier la crème solaire, les vêtements adaptés à la culture du pays pour mieux se fondre dans la masse et respecter les coutumes du pays. 

Les assurances santé et voyages 

Que vous optiez pour une mission humanitaire en service civique ou volontaire, vous aurez toujours besoin d’une assurance voyage. Pour les agences européennes, cette assurance est déjà prise en charge, notamment pour prévoir les éventuels frais de soins. Toutefois, le taux est assez réduit, car il est fixé par la sécurité sociale. D’où le besoin de faire appel à une compagnie d’assurance pour un contrat supplémentaire qui viendra prendre en charge la responsabilité civile en cas d’accident, ou encore le rapatriement sanitaire si besoin est. Pour les associations qui ne disposent pas de programme bien défini, il vaut mieux opter pour une assurance au premier euro qui va endosser les frais médicaux dès le 1er euro dépensé. 

A propos de Pierre

Voyageur dans l'âme depuis que j'ai l'âge de penser, j'ai décidé de vivre mes rêves plutôt que de rêver ma vie. Je pars prochainement pour un tour du monde d'un an que vous pourrez suivre sur ce blog voyage.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*