L’Amérique du Nord à vélo, Marie nous raconte son voyage

À propos de l`auteur invité

J’ai le plaisir de recevoir aujourd’hui Marie et Cédric, deux aventuriers dans l’âme qui ont réalisé un périple des plus… sportifs !

En mai dernier, Cédric et moi quittions toit et emplois pour partir à la découverte de l’Amérique du Nord à vélo. 8 mois d’aventures et d’inconnus nous attendaient.

Nous nous sommes initiés au cyclotourisme en 2011, d’abord le temps d’un week-end, puis 10 jours entre Paris et Venise, plus loin et plus longtemps. Notre dévolu s’est jeté sur l’Amérique du Nord, aussi varié qu’immense.

Arrivés à Montréal, nous avons traversé la région des Lacs, les prairies canadiennes, les Rocheuses de long en large, le désert du Nevada et le Sud Américain jusqu’à l’extrême Sud de la Floride. 15 750 km de bonheur !

couple-cyclotourisme-amerique-du-nord

Les grands espaces, un bonheur pur

Nous avons veillé à éviter les zones urbanisées, cauchemar des cyclotouristes et nous avons été rapidement surpris par l’immensité de ce continent et par sa faible densité de population. Entre 2 et 5 habitants au km2 dans les régions traversées, contre 117 en France ! Cette immensité procure un sentiment de liberté incomparable.

Nos États préférés

Certains États nous ont plus marqués que d’autres et particulièrement les États des Rocheuses. La nature y est souvent  intacte, la faune variée et nous avons pris du plaisir à observer (ou entendre la nuit) des ours, des cerfs, des antilopes, des daims, des loups ou des coyotes. Nous avons fait de nombreux détours pour réaliser de belles randonnées, suivant les conseils avisés des habitants de la région. L’Ouest américain est un immense parc de jeux et l’on ne peut pas se lasser de découvrir des canyons immenses ou très étroits, des cols enneigés, des arches et des pics de roche ocre.  Bref, on aurait pu s’y installer !

cyclotourisme-vallee-de-la-mort

cyclotourisme-etats-unis

Terre de rencontres

Nous avons bénéficié d’un accueil incroyable partout où nous sommes allés. Dans bien des États, les gens n’ont pas l’habitude de croiser des cyclotouristes et leur curiosité est grandement attisée par notre attirail. On ne reste pas longtemps seul en ville ! Les différences de cultures entre les États sont très marquées, au point d’avoir l’impression de changer de pays plusieurs fois.

La fin

La fin de notre voyage aura été un condensé d’émotions puisque nous avons enchaîné de fortes rencontres, des nuits sur des plages isolées, une vague de froid inattendue en Louisiane, la découverte de La Nouvelle Orléans et des îles des Keys au Sud de la Floride. A notre arrivée à Key West (la ville d’Ernest Hemingway, à seulement 90 miles de Cuba), nous attendaient nos parents… et une demande en mariage ! De quoi passer des larmes aux rires.

Au plaisir de vous croiser à vélo !

Marie et Cédric

cyclotouriste-usa

voyage-velo-usa

voyage-velo-etats-unis

paysage-velo-etats-unis

partir-en-velo-aux-etats-unis


Découvrez également le périple de Marie et Cédric en vidéo :

Cet article vous a plu ? Alors n’hésitez pas à laisser votre avis en votant :

Pierre

Voyageur dans l'âme depuis que j'ai l'âge de penser, j'ai décidé de vivre mes rêves plutôt que de rêver ma vie. Je pars prochainement pour un tour du monde d'un an que vous pourrez suivre sur ce blog voyage.

Publier un commentaire